L'immobilier à Mareil-Marly
28 Jan

Votre agence immobilière de Mareil-Marly fait le point sur l’année 2020 qui a bouleversé les envies des Français !

Si l’année 2020 a été pour le moins singulière de par la crise sanitaire que nous vivons et ses répercussions sur tous les aspects de nos vies, dont l’économie, force est de constater que le marché immobilier de l’ancien se porte mieux que nous n’aurions pu le présager.

Ainsi, malgré deux confinements et une mise en pause forcée de 2 mois au printemps qui laissaient présager jusqu’à près de 20% de baisse de l’activité, le secteur de l’immobilier se porte bien. Votre agence immobilière de Mareil-Marly fait le point sur l’année 2020 qui a profondément bouleversé les envies d’immobilier des Français !

S’il fallait choisir une couleur pour représenter 2020, il s’agirait du vert, sans aucune hésitation ! En effet, si les indicateurs sont restés verdoyants, c’est en grande partie grâce à l’envie de nature qu’ont montrée les Français en 2020 et en particulier ceux qui en ont cruellement manqué, confinés dans leurs appartements urbains peu ou pas du tout dotés d’espace extérieur. Portée par la forte demande de maisons, la province affiche une hausse des prix de près de 6% en moyenne sur 1 an (5,6%), portant le m² à 2 365 € environ. Séduits par la qualité de vie, les acquéreurs auront néanmoins le temps de la réflexion, car si les délais de vente ont pris 1 jour entre 2019 et 2020, la moyenne est de près de 3 mois. De quoi se laisser le temps d’imaginer une nouvelle vie loin de ses contraintes pour les citadins qui désireraient franchir le pas.

Mais la province n’est pas la seule à avoir tiré son épingle du jeu immobilier en 2020. Si l’Ile-de-France est en train de vivre une véritable redistribution de ses cartes immobilières via la migration de sa population, c’est en raison de la quête d’espace et de vert dans laquelle ses habitants se sont lancés. Ainsi, les Parisiens se reportent vers la petite couronne, les ménages de cette zone portent leur regard sur la seconde couronne afin de gagner en superficie et en espaces verts.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée