L'immobilier à Mareil-Marly
30 Mai

Pourquoi ne pas acheter un bien en location à Mareil-Marly ?

En quoi la crise du Covid-19 aura-t-elle modifié les attentes des Français par rapport à la pierre locative ? C’est ce qu’a cherché à comprendre SeLoger qui a réalisé une étude en partenariat avec l’Observatoire du Moral immobilier (OMI). Vous souhaitez investir dans la pierre ? Pourquoi ne pas acheter un bien en location à Mareil-Marly ?
Alors que les mesures de confinement auront conduit 37 % des Français, qui envisageaient d’investir dans la pierre locative, à repousser leur projet, les Français ont l’intention non seulement de le reprendre, mais aussi de le concrétiser. 3 investisseurs sur 10 choisiront d’acheter un bien immobilier près de chez eux.

Investir dans la pierre locative à proximité de son lieu d’habitation est avantageux à plus d’un titre. Outre la connaissance qu’il aura – à priori – du marché immobilier local (rapport entre l’offre en logements et la demande locative, secteurs les plus recherchés, prix pratiqués…), l’investisseur verra ses démarches considérablement facilitées (travaux de rénovation, visites du bien, états des lieux).

Pour Séverine Amate, Porte-Parole du Groupe SeLoger, il est tout d’abord important de souligner : « un investisseur est, par définition, quelqu’un qui se projette dans l’avenir. Cette capacité d’anticipation fait que même en plein confinement, près de 8 investisseurs dans la pierre sur 10 demeurent confiants dans l’aboutissement de leur projet. Si des inquiétudes émergent avec la crise du Covid-19 concernant l’obtention du financement pour le concrétiser, dans leur esprit, il n’est pas question de remettre en cause leur projet à date. »

Pour une majorité d’investisseurs (40 %), acheter un logement en vue de le louer permet de se constituer un patrimoine pour la retraite et de pallier la baisse de revenus qui s’ensuivra. D’autre part, 34 % des personnes interrogées investissent dans le but de profiter d’un complément de revenus. 9 % des sondés optent pour l’investissement locatif afin de transmettre un patrimoine à leurs héritiers. Enfin, seulement 7 % des investisseurs cherchent à payer moins d’impôt.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée