L'immobilier à Mareil-Marly
22 Juil

Terminée la pollution intérieure dans votre maison au Pecq !

Vous êtes sur le point d’acheter une maison au Pecq, banlieue cossue en région parisienne? Comment peut-elle échapper à tous ces polluants nocifs émis par les matériaux, le chauffage, le ménage et qui empoisonnent l’air de nos maisons, vous demandez-vous ? Et vous avez raison de vous poser cette question : une récente étude de l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur démontre que l’air que nous respirons dans nos maisons est de mauvaise qualité. Le taux de pollution y est jusqu’à huit fois plus important qu’à l’extérieur. Édifiant, non ? En cause : moisissures, bactéries, acariens…, mais surtout les produits de synthèse, présents dans les colles, les vernis, les solvants, les parfums de synthèse. Si l’aération est une bonne solution, obligatoire au moins 10 minutes par jour et par pièce, certains gestes peuvent aussi limiter les dégâts. Vous souhaitez que l’air de votre maison au Pecq soit de meilleure qualité ? Voici les réflexes à acquérir :

Des produits d’entretien faits maison

Vous le savez sûrement : les produits nettoyants sont nocifs pour la santé et l’environnement. L’astuce : avec deux ou trois produits simples et écologiques, type vinaigre et citron, vous pouvez fabriquer vous-même lessive, produit à vitres ou détachants! Voici plusieurs bonnes raisons de fabriquer ses produits ménagers.

• Faire des économies
• Utiliser moins de produits
• Savoir réellement ce que vous utilisez
• Éviter de polluer l’eau, le sol…
• Protéger sa santé et celle de son entourage
• Réduire votre production de déchets
• Agir de manière responsable, écologique, citoyenne en mettant en pratique le développement durable.

Sinon, vous pouvez aussi privilégier les produits d’entretien dotés d’un écolabel ou des nettoyants naturels comme le savon noir. Et évitez les parfums d’ambiance, ou les bougies.

Autre point noir de la maison

Faites vérifier votre chaudière par un professionnel et, une fois par an, faites procéder à une vérification complète. Si vous avez opté pour un chauffage au bois (poêles ou inserts), l’installation doit impérativement être étanche et l’arrivée d’air alimentant le foyer doit se faire sur l’extérieur. Ne perturbez jamais, non plus, la circulation de l’air au sein de votre habitation. N’arrêtez pas les systèmes de ventilation mécanique (VMC), faites faire un entretien complet de votre VMC tous les trois ans environ, ne bouchez pas les ouvertures d’aération et surtout veillez à les maintenir propres.

O.D. / Bazikpress © rémy vallée

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée