L'immobilier à Mareil-Marly
28 Fév

Est-ce judicieux d’acheter une maison à deux à Mareil-Marly ?

Est-il plus intéressant d’acheter à deux ? Selon les banques, oui ! Vous voulez vous lancer dans l’achat d’une maison à Mareil-Marly ? Faisons le point ensemble sur les avantages d’acheter un bien immobilier lorsqu’on est en couple, donc deux personnes à supporter le prêt.

À l’occasion de la Saint-Valentin, alors qu’acheter un bien à deux fait souvent partie de la construction d’un couple, Vousfinancer, réseau de 200 agences de courtage en crédit immobilier, a réalisé un sondage auprès de ses clients, prospects et internautes pour faire le point sur l’achat en couple. Il voulait se faire une idée sur ce que cela représentait pour eux.

Pour les sondés, acheter à deux est une façon de progresser dans la relation amoureuse, de s’engager plus à fond, de se projeter dans l’avenir, de se constituer un patrimoine à deux aussi et enfin de fonder une famille !

Bonne nouvelle : les couples qui achètent sont souvent favorisés par rapport à ceux qui se lancent seuls, tant au niveau des revenus minimums que pour obtenir les taux les plus bas. En effet, pour les banques, un couple est moins risqué qu’une personne seule. C’est normal, car les revenus demandés à un célibataire sont souvent proportionnellement plus élevés.

Dans une banque par exemple, un célibataire doit avoir 30 000 € de revenus minimums, contre 45 000 € pour un couple. Dans une autre, pour bénéficier des taux les plus bas il faut gagner 80 000 € seul, ou 100 000 € à deux. Il en est de même pour le « reste à vivre » (la somme restante une fois la mensualité remboursée) qui doit être au minimum de 700 € pour une personne seule, mais 800 € pour un couple. Et qu’on achète seul ou à deux à bien à 200 000 € l’apport demandé sera le même : 20 000 €, une somme plus facile à réunir à deux que seul.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée