L'immobilier à Mareil-Marly
29 août

Il est temps de ne plus être locataire d’un appartement à Mareil-Marly !

Modern comfortable grey day bed sofa with throw

Les taux de crédit remontent depuis décembre, les prix enflent, le pouvoir d’achat immobilier diminue (la hausse des prix fait  » mal  » au m². Certaines villes perdent quasiment une pièce en 6 mois) … C’est donc maintenant qu’il faut acheter. D’ici 6 mois, il sera peut-être trop tard. Vous êtes locataire d’un appartement à Mareil-Marly ? Et vous n’avez jamais songé à acheter ? Savez-vous qu’en négociant le taux de crédit, en faisant jouer la délégation d’assurance et en achetant au juste prix, vous n’aurez peut-être pas à rembourser une mensualité plus importante que ce que représente actuellement votre loyer. Et quand bien même, c’est en achetant le plus tôt possible, en étant jeune, que l’on peut ensuite voir plus grand ou se lancer dans un investissement locatif. L’important pour la banque, c’est d’avoir affaire à quelqu’un qui a déjà entamé une démarche pour acheter un bien immobilier et qui sait gérer un budget.

Vous hésitez ? Il est vrai qu’un achat immobilier engage sur une très longue période, en général de 20 à 25 ans. Mais voyez l’autre bon côté de choses : vous serez chez vous. Et c’est l’une des principales motivations des Français pour devenir propriétaires de leur logement (72%). Autre point crucial : la retraite. Terminé de payer à fond perdu pour vous loger. Cet argent que vous remboursez à la banque est à vous. C’est votre épargne ! Grâce à elle, une fois que vous percevrez simplement une pension de retraite, vous ne paierez plus de loyer et votre niveau de vie ne chutera pas. Et c’est important, car tout le monde sait que les retraités souffrent beaucoup financièrement. Et ça ne risque pas de s’arranger : Emmanuel Macron a prévu d’augmenter la CSG. Qui va trinquer ? Les retraités. Alors, c’est maintenant qu’il faut préparer l’avenir. Ne restez pas locataire de votre appartement à Mareil-Marly, achetez-le.

Les taux en août sont stables
En juillet 2017, les taux des crédits du secteur concurrentiel se sont établis à 1,55% en moyenne contre 1,56% en mai 2017, toutes durées d’emprunt confondues selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA.

O.D. / Bazikpress © XtravaganT

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée